Vidéothèque

Séminaire collectif du CRAL "Les littératures de terrain" (07/12/15)

   Séminaire collectif du CRAL
Art et littérature : l'esthétique en question
7 décembre 2015

 "Les littératures de terrain :
dispositifs d'investigation en littérature française contemporaine (de 1980 à nos jours)"


avec Dominique Viart, en délégation au CRAL et
Danilo Martuccelli, professeur de sociologie à l'université Paris-Descartes, membre du CERLIS

Cliquez ici pour voir la vidéo en plein écran sur la chaîne Youtube du CRAL

 
Dominique Viart
 Essayiste, critique et professeur de Littérature française à l’Université Paris Ouest - Nanterre - La défense


 

Remarques de Danilo Martuccelli
et questions du public

Mon propos concernera une pratique littéraire relativement nouvelle développée par des écrivains qui ne se satisfont plus de raconter ni de représenter le réel (social, professionnel ; actuel ou historique) mais envisagent véritablement la littérature comme moyen de l’éprouver et l’expérimenter. A cette fin, leurs textes mettent en œuvre des pratiques de « terrain » proches de ce que les Sciences humaines et sociales entendent par ce terme, sans prétendre, bien évidemment, en respecter scrupuleusement les procédures méthodiques, ni a fortiori se penser comme véritablement scientifiques.Les écrivains en question construisent des dispositifs plus ou moins élaborés, visant à faire advenir au texte des formes de réel jusque là peu lisibles comme telles. Ce faisant, ils délaissent la vocation de divertissement culturel dévolue à la littérature et renforcent sa dimension cognitive, suscitent une certaine évolution de ses formes esthétiques et de ses enjeux, peut-être aussi de sa fonction sociale.Or, à quelques exceptions près, les travaux qui traitent des rapports entre littérature et Sciences humaines et sociales envisagent essentiellement quatre perspectives : la production littéraire prise comme objet par les SHS ; le partage thématique des objets considérés ; la circulation des savoirs et les emprunts notionnels ; les régimes d’écriture communs : pratique du récit, recours à la fiction. Qu’en est-il dès lors que les écrivains innovent une relation aux SHS hors de ces assignations ? Leurs œuvres peuvent-elles s’attribuer des pratiques traditionnellement dévolues à d’autres disciplines, voire leur en fournir ? Quelle légitimité et quelle pertinence peut-on leur reconnaître à ce titre ?


Ce séminaire, organisé par Nathalie Heinich et Claudine Cohen, est consacré à la présentation des travaux des chercheurs du CRAL.

http://www.ehess.fr/fr/enseignement/enseignements/2015/ue/1037/

EHESS
CNRS

flux rss  Actualités

Autour de Kein Licht à l'Opéra Comique

Rencontre - Vendredi 13 octobre 2017 - 17:00Kein Licht fait dialoguer à partir d'un texte d'Elfriede Jelinek des personnages perdus dans l’espace et le temps, suite à la catastrophe de Fukushima. Essayant de se reconstituer, ces personnages échangent et parlent de douleur, perte et de tragédie, (...)(...)

Lire la suite

Connaissance externalisée et épistémologie digitale

Colloque - Lundi 16 octobre 2017 - 10:30L'information, pour une part de plus en plus croissante, est distribuée. Mais est-ce de la connaissance? Si toute la masse des informations qui nous bombardent quotidiennement via internet et les réseaux sociaux (entre autres) était de la connaissance, au (...)(...)

Lire la suite

Ce que le concept fait à l'œuvre

Journée(s) d'étude - Samedi 07 octobre 2017 - 09:00Les termes « concept » et « conceptuel » ont pu être utilisés pour désigner diverses pratiques relatives au groupe restreint d’artistes évoluant à New York à la fin des années 1960. Mais la dimension conceptuelle de l’oeuvre est désormais à cons (...)(...)

Lire la suite

Plus d'actualités

CRAL
96, bd Raspail - 75006 Paris
Tél. : +33 (0)1 53 63 56 23
Fax : +33 (0)1 53 63 56 21
cral@ehess.fr

Page Facebook

Chaîne YouTube