Type et date de soutenanceSoutenance de thèse

Temporalité et Causalité : le cas de "alors" dans Le Petit Prince

Jingchen Yao

Résumé, L’objectif de cette thèse est d’étudier les questions de « temporalité » et de « causalité » liées aux emplois de alors dans Le Petit Prince. Après avoir passé en revue les principales analyses consacrées à ce mot, nous montrons que l’approche référentielle, majoritairement adoptée par ces analyses, présente des failles quand elle cherche à rendre compte des phénomènes linguistiques traditionnellement jugés « temporels » et « causaux » qui se manifestent à travers alors. Comme solution alternative, nous prenons une perspective argumentative en choisissant comme cadre théorie la Théorie des Blocs Sémantiques (TBS) développée par Carel dans les années 90. Cette théorie ne s’intéresse pas à la question des conditions de vérités, elle propose de décrire le sens des énoncés par un enchaînement argumentatif (dont les deux segments sont reliés par des conjonctions du type donc, par conséquent, si, de ce fait, etc., ou du type même si, cependant, pourtant, bien que, etc.) et par un aspect concrétisé par cet enchaînement. Ainsi, en utilisant les outils techniques fournis par la TBS, nous identifions quatre emplois de alors : l’emploi dit « contextuel », l’emploi dit « semi-causal », l’emploi dit « détaillant » et l’emploi dit « articulateur ». De plus, nous nous interrogeons également sur l’origine des lectures de « causalité » et de « temporalité » qui ont été attachées à certains emplois de alors. D’après nous, la lecture de « causalité » que l’on attribue à certains alors a pour source l’unité entre l’enchaînement et l’aspect concrétisé par cet enchaînement. La lecture de « temporalité », quant à elle, est en rapport avec la notion de « concordance discordante » qui caractérise, selon Aristote, la composition de l’intrigue. Ces réflexions nous permettent de dépasser l’opposition causalité/temporalité qui caractérise traditionnellement l’emploi de alors, et de montrer, d’une part, que la valeur fondamentale des emplois de alors n’est pas référentielle mais argumentative, et d’autre part, que ce mot participe activement à la détermination du sens d’un énoncé., Jury,

    ,
  • Mme Marion Carel (Directrice de thèse), EHESS
  • ,

  • M. Kohei Kida, Keio University (Japon)
  • ,

  • Mme Anne Le Draoulec, CNRS
  • ,

  • Mme Florence Lefeuvre, Université Sorbonne Nouvelle Paris 3
  • ,

  • M. Alfredo Lescano, Université Toulouse Jean Jaurès
  • ,

  • Mme Corinne Rossari, Université de Neuchâtel
  • ,

Partager ce contenu