Type et date de soutenanceSoutenance de thèse

Ironie stendhalienne et authenticité subjective

Emiliano Cavaliere

Résumé :

,

Cette thèse porte sur l’étude de l’ironie dans Le Rouge et le Noir, en tant qu’élément fondamental de l’expression et de l’attitude morale des personnages stendhaliens.  En partant d’une distinction linguistique entre deux registres d’ironie, l’un se comportant de manière similaire à l’acte illocutoire austinien (ironie attribuée), l’autre se jouant exclusivement sur le plan du langage (ironie heureuse), ce travail avance l’idée que l’ironie du roman constitue une configuration subjective du naturel stendhalien. Pour soutenir cela, il se positionne par rapport aux théories philosophiques de l’authenticité – notamment celle de Rousseau. Il montre ainsi que le modèle d’authenticité ironique qui se dégage chez Stendhal n’est pas affirmé contre les autres, mais à travers les autres : l’ironie montre là le caractère à la fois moderne et antimoderne du romantisme stendhalien. Forte de ces prémisses, cette étude développe finalement une relecture ironique du Rouge et le Noir : l’apprentissage aristocratique de l’ironie constitue le sommet de la Bildung du héros, qui atteint paradoxalement une expression authentique de sa singularité à travers les manières héritées de l’Ancien Régime.

,

Jury

,
    ,
  • Mme Marion Carel (Directrice de thèse), EHESS
  • ,
  • Mme Barbara Carnevali (Co-Directrice), EHESS
  • ,
  • M. Michel de Fornel, EHESS
  • ,
  • Mme Marie Parmentier, Université Paris 3 Sorbonne Nouvelle
  • ,
  • M. Luciano Pellegrini, Université de L’Aquila
  • ,
  • M. Alain Vaillant, Université Paris-Nanterre
  • ,