Type d'événement, date(s) et adresse(s)Rencontre

"Point d'écoute" - Master classe de Rana Eid, sound designeuse et artiste invitée à l'EHESS

Rana Eid

***Entrée libre sous réserve de places disponibles***

"Point d'écoute" - Master classe de Rana Eid, sound designeuse et artiste invitée à l'EHESS - Mercredi 26 octobre 2022 - 19h- 21h - INHA (Auditorium Jacqueline Lichtenstein) - 2, rue Vivienne 75002 Paris.

« […] C’est à ce moment-là que j’ai compris qu’il y avait la guerre et que nous devions descendre nous mettre à l’abri pour survivre. Se cacher sous terre pour échapper à ce qui était en surface. C’est l’année où j’ai décidé de fermer les yeux et de me réfugier dans le son. »

Extrait du film Panoptic (Rana Eid, Abbout Productions, Liban, 2017)

Rana Eid est artiste invitée à l'EHESS dans le cadre du projet Cress intitulé "Les vibrations souterraines des villes implosées. Scènes sonores à Beyrouth et en Seine-Saint-Denis", porté avec Karine Le Bail.

Le son est un art de la durée, L’optique par contre est un art de l’espace.
L’écoute est à l’accueil du monde. Lorsqu’on écoute, on partage quelque chose avec quelqu’un qui l’exprime, qui s’expose.

Alain Damasio, Les Furtifs

 RANA EID

« Le monde va mal ».
On pense tous et toutes à notre positionnement vis-à-vis du monde, de nous-mêmes et des autres.
Images de Débats, Indignation, Guerres, Révoltes etc.
Nous sommes désormais bombardés par des images d’infos, de panneaux publicitaires, de réseaux sociaux…
L’œil souffre ; l’oreille est muette.
On parle de point de vues, mais on parle rarement, presque jamais, de point d’Écoutes.
Que peut être alors le rôle de l’écoute, dans notre monde actuel ?
Dans quelle mesure notre situation actuelle affecte-t-elle notre travail sonore sur les films et plus généralement les œuvres d’art ? Quel est notre positionnement vis-à vis-de notre métier ?
Est-ce une Carrière, ou un Chemin ?

Rana Eid

Biographie

Rana Eid est une sound designeuse et monteuse son libanaise née en 1976 à Beyrouth. Titulaire d’une licence en cinéma et d’un master son de l’Université Saint Joseph (IESAV) en 1999, elle est ensuite venue étudier le montage son à Paris.
Depuis, elle travaille à l’international comme monteuse son et sound designeuse sur de nombreux films avec des cinéastes libanais de renom tels que Joanna Hadjithomas et Khalil Joreige, Ghassan Salhab, Mohammad Soueid, etc.

En 2006, elle fonde avec le compositeur Nadim Mishlawi le studio « Db Studios ».
Depuis 2017, elle travaille avec la société française de post-production audio HAL, fondée notamment par le mixeur Cyril Holtz et le sound designer Nicolas Becker, et collabore avec des cinéastes du monde entier.

En 2019, deux films sur lesquels elle a travaillé sont nominés aux Oscars : « Honeyland » de Tamara Kotevska et Ljubomir Stephanov, et « The Cave » de Firas Fayya, également nominé pour le Prix Motion Picture Sound Editors « MPSE ».
En 2017, elle réalise son premier long métrage documentaire « Panoptic », dont la première a lieu au Festival du film de Locarno et est depuis projeté dans très nombreux festivals.

Elle est membre de la Motion Picture Sound Editors (MPSE) et de la section son de l’Academy of Motion Picture Arts and Science.

Filmographie

  • Panoptic (Rana Eid, Rania Stephan  Liban • 2017  70 minutes)

Montage son (sélection)

  • After the End of the World (Nadim Mishlawi • Liban • 2022 • 72 minutes)
  • Mariupolis 2 (Mantas Kvedaravicius • Lituanie, France, Allemagne • 2022 • 105 minutes)
  • Loin de chez nous (Wissam Tanios • Liban, France • 2020 • 82 minutes)
  • Honeyland (Ljubomir Stefanov, Tamara Kotevska • Macédoine • 2019 • 85 minutes)
  • En quête de la septième porte (Ali Essafi • Maroc • 2018 • 77 minutes)
  • What Happens to a Displaced Ant (Shirin Abu Shaqra • Liban, France • 2017 • 42 minutes)
  • L'Encre de Chine (Ghassan Salhab • Liban • 2016 • 53 minutes)

Liens