Doctorants

Félix Schoeller

Doctorant
Institution(s) de rattachement : EHESS
Laboratoire(s) de rattachement : CRAL

Coordonnées professionnelles

felix.schoeller@ehess.fr

Abstract

Dans notre travail de mémoire, nous avons essayé d'exposer les modalités selon lesquelles les techniques cinématographiques imitent le mode opératoire des structures cognitives filtrant les données perceptives immédiates dont dépend l'expérience humaine. Après avoir proposé un modèle formel d'évènement dérivé de la sémantique des situations (Barwise & Perry, 1983), nous avons détaillé les propriétés de deux techniques cinématographiques (le montage de continuité et la profondeur de champ) qui imitent deux sous-composantes de la perception visuelle (la segmentation en évènements et la ségrégation figure-fond). La première assure les contours temporels des évènements, la seconde les contours spatiaux de leurs propriétés. Nous avons décrit comment des indices relatifs au mouvement (propriétés cinématiques) et des indices relatifs aux intentions des personnages (propriétés dynamiques) permettent de justifier de tels contours ; ces indices peuvent prendre une multitude de formes et il convient aux artistes de les distribuer de telle sorte à ce qu’ils justifient les contours temporels imposés au public. Néanmoins, cette distribution obéit à un certain nombre de règles, elle est fonction des lois de l'économie mentale. Ce sont ces lois qui font l'objet de notre recherche actuelle. Le même objet ne se présentant jamais deux fois de la même manière selon le contexte, l'angle ou la lumière et notre système sensoriel étant limité, le système nerveux central doit pouvoir mémoriser et anticiper des régularités statistiques dans son enveloppe écologique et généraliser sur la base de ces tendances identifiables de telle sorte à réduire l'extraordinaire complexité de son milieu. Les émotions participent activement de ce processus heuristique dont dépend la formation de catégories appropriées au monde des faits. À l'instar des opérations perceptuelles, les processus émotionnels sont descriptibles en termes de contraste. Le contenu des émotions esthétiques (comme les frissons) correspond aux degrés les plus élevés de la hiérarchie mentale et émergent lorsque ce contraste est maximum ou nul. Notre travail se découpe en deux temps. Il s'agit (i) de déterminer un cadre théorique des émotions et d'énoncer un ensemble de lois permettant de prédire la quantité et la qualité d'une émotion en contexte esthétique et (ii) de mettre au point un protocole expérimental pour réduire l'incertitude existante au sujet des frissons. Ces derniers correspondraient à une validation de la théorie du monde du sujet et donc à une satisfaction partielle de l'instinct dont dépend la formation biologique de cette dernière : la curiosité naturelle.

Articles

Schoeller, F (2015) Knowledge, curiosity, and aesthetic chills. Frontiers in Psychology. 6:1546. doi: 10.3389/fpsyg.2015.01546.

Schoeller, F., Perlovsky, L. (2015) Great Expectations—Narratives and the Elicitation of Aesthetic Chills. Psychology, 6, 2098-2102. doi: 10.4236/psych.2015.616205.

Schoeller, F. (2015) The Shivers of Knowledge. Human and Social Studies,  Volume 4, Issue 3, Pages 26–41, DOI: 10.1515/hssr-2015-0022,

Data

Quantitative data : Epistemic behaviour predicts for aesthetic chills (6-15). 
Qualitative data : Narratology of chill-eliciting scenes and participants' reports (6-15)

Quantitative data : Replication study: incoherent prime inhibits chills (9-15). 
Qualitative data : Narratology of chill-eliciting scenes and participants' reports (9-15)

éditer ma fiche
EHESS
CNRS

flux rss  Actualités

Narratologie et (méta)herméneutique

Séance spéciale de séminaire - Mardi 18 avril 2017 - 15:00Cette conférence sera donnée par Liesbeth Korthals Altes (Université de Groningue, Pays-Bas), dans le cadre du séminaire "Recherches contemporaines en narratologie : "Entre fictionnel, virtuel et documentaire : narratologies en confrontat (...)(...)

Lire la suite

« Breton après Breton » 1966-2016 : Philosophies du surréalisme

Colloque - Mercredi 26 avril 2017 - 10:00Ce colloque international est organisé sous la responsabilité scientifique de Jacqueline Chénieux-Gendron (CRAL-CNRS) et de Pierre Caye (Centre Jean Pépin, CNRS-ENS).« Revenir à l’oeuvre même pour l’appréhender en termes d’idées, de travail de la pensée e (...)(...)

Lire la suite

Prix Recherche au Présent

Prix et distinctions - À l’occasion des trente ans du 20th and 21st-Century French and Francophone Studies International Colloquium, Anne Mairesse (University of San Francisco) et Anne Simon (Centre National de la Recherche Scientifique) ont créé le Prix « Recherche au présent » pour récompenser (...)(...)

Lire la suite

Plus d'actualités

CRAL
96, bd Raspail - 75006 Paris
Tél. : +33 (0)1 53 63 56 23
Fax : +33 (0)1 53 63 56 21
cral@ehess.fr