Type de publication et date de parutionOuvrage
Paru(e) le

Femmes, philosophie et arts, autour de Michèle Le Dœuff

Direction d'ouvrage

Jean-Louis Jeannelle, Audrey Lasserre

ISBN 13 978-2-7535-7884-5

Qu’est-ce que « se réorienter dans la pensée », se demande Michèle Le Dœuff ? C’est « s’apercevoir qu’on est en train de se promener quelque part avec une carte qui n’est pas la bonne parce qu’on n’a pas pris en compte où l’on était ». L’Étude et le Rouet (1989) est le récit d’un tel geste, à savoir reconnaître qu’en condamnant les femmes à n’être qu’un simple objet de réflexion, voire en les excluant de son champ, la philosophie « échoue à tenir sa promesse fondamentale de constituer une rationalité-en-commun ». Alors que la réflexion sur la sexualité et le genre s’est trouvée parasitée par les polémiques nées des débats sur le « Mariage pour tous » (2013), il est essentiel de revenir sur certaines des étapes ayant scandé l’histoire de la pensée féministe en France ces trente dernières années : l’œuvre de Michèle Le Dœuff constitue l’une de ces étapes. Son réexamen s’inscrit dans la possible généalogie d’une voie française vers les études sur les sexualités et le genre.