Type de contenuProfesseur invité

Susanne Zepp

Conférences
Thématique(s)Littérature
Susanne Zepp
Invitée à l’EHESS en mars 2018, Susanne Zepp est professeur de littératures espagnoles, portugaises et françaises à la Freie Universität Berlin. Elle a publié six monographies, de nombreux essais et volumes, qui portent sur des questions de littérature et expériences d’histoire. Après avoir écrit sa thèse de doctorat sur « Jorge Luis Borges et le scepticisme philosophique », Susanne Zepp a consacré sa thèse d’habilitation aux littératures européennes juives de la Renaissance. Depuis 2011 elle est professeur à Berlin. Entre 2003 et 2015 elle était directrice adjointe du Simon-Dubnow-Institut für jüdische Geschichte und Kultur (Institut Simon Dubnow pour la culture et l’histoire juive) à l’Université de Leipzig
 
CONFERENCES
Questions juridiques dans le roman Vérité écrit par Émile Zola, (1903)
Dans le cadre du séminaire « Création, cognition, société »
Cette conférence analyse la réflexion littéraire d'Emile Zola sur l’affaire politico-juridique qui bouleversait profondément la France et l'Europe dans la phase transitoire entre le 19ème et le 20ème siècle. Plus tard, Hannah Arendt qualifiait cette affaire dans Les origines du totalitarisme comme « répétition générale » pour le « déclenchement du national-socialisme » : Alfred Dreyfus (1859 -1935) fut condamné à tort pour haute trahison à l'exile à perpétuité par un tribunal militaire qui siégeait à huit clos du 19 au 22 décembre 1894. Dans l’histoire française l’affaire Dreyfus est devenu un point de référence dans les controverses entre les forces réactionnaires et celles du progrès. Jusqu’à l’acquittement de Dreyfus en 1906, les discussions publiques furent marquées par une vague incomparable de haine antisémite, pendant que d’autres s’engageaient en faveur de Dreyfus. Dans sa conférence, ces rapports entre littérature et justice seront expliqués sur la base du roman Vérité d’Emile Zola.

Jeudi 8 mars 2018, de 17h à 19h - EHESS (salle 13) - 105 bd Raspail 75006 Paris

 
Lieux de mémoire dans la culture juive : Conférence/Débat avec Dan Diner
Une conversation avec Dan Diner, professeur émérite à l’Université hébraïque de Jérusalem, qui entame dans l‘Enzyklopädie jüdischer Geschichte und Kultur (J. B. Metzler, 2011-2017) une approche novatrice pour la compréhension du judaïsme et de la modernité.

Jeudi 15 mars 2018, de 19h30 à 21h - Cité internationale universitaire de Paris (Maison Heinrich Heine) - 27 C, Boulevard Jourdan 75014 Paris

 
Entre l'autonomie et l’engagement : Le congrès international des écrivains pour la défense de la culture à Paris, 1935
Dans le cadre du séminaire « Création, cognition, société »
À l’aide de discours choisis, la conférence examine l’importance du Congrès pour la défense de la culture dans le contexte de l’histoire de la mémoire européenne. Inauguré le 21 juin 1935, dans la salle de la Mutualité, Rue Saint-Victor, le congrès poursuivait une double mission : d’une part il représentait la manifestation d’intellectuels antifascistes contre les menaces de l’époque, d’autre part le congrès offrait une plateforme de discussion des formes de l’engagement et de l’action. Même s’il existait un large consensus sur le refus de la barbarie, les participants au congrès discutaient du rôle de la littérature et des écrivains. Cette pluralité de voix, qui savait également supporter des divergences d’opinions, est une des raisons pour que le Congrès international des écrivains pour la défense de la culture soit considéré comme lieu de mémoire majeur de l’histoire européenne.

Jeudi 22 mars 2018, de 17h à 19h - EHESS (salle 13) - 105 bd Raspail 75006 Paris

 
Poèmes sur l’assassinat de Federico García Lorca (1936-1973)
Dans le cadre du séminaire d’Annick Louis (Université de Reims, CRAL) : L'objet littéraire : savoirs, pratiques, et fonctionnement communautaire. Littérature, discipline littéraire et sciences humaines et sociales
La présence de Lorca en tant que sujet dans les textes poétiques du 20ème siècle est remarquable. Cela va bien au-delà de la période qui suit immédiatement son assassinat et ne concerne pas seulement l’Espagne, mais également la poésie portugaise en Europe at au Brésil, la littérature française et l’Amérique Latine hispanophone. De ces contextes sociaux et culturels seront examinés des textes poétiques, qui s’approchent par diverses méthodes de référence au personnage historique de Lorca. Avec des accentuations différentes ces poèmes visent d’une part une approche littéraire des évènements historiques et de la mémoire de l’histoire refoulée et d’autre part, ils créent des liens entre la référence à Lorca et le témoignage de leur propre présent. De cette manière le personnage du poète andalou est établi comme témoin historique dans ces textes. En respectant les différences, les textes se ressemblent pourtant dans leur conception en tant que « contre-historiographie » poétique.

mardi 27 mars 2018 - de 15h à 17h - EHESS (salle 5) - 105 bd Raspail 75006 Paris