LM

Louis Mühlethaler

Doctorant.e

COORDONNÉES PROFESSIONNELLES

louis.muhlethaler@ehess.fr

SUJET ET DIRECTION DE THÈSE

Sujet : La littérature à l’épreuve de l’immunité.

Directrice de thèse : Tiphaine Samoyault

Contrat doctoral. Employeur : Ecole des hautes études en sciences sociales (EHESS).

RÉSUMÉ DE LA THÈSE

La notion d'immunité, importante dans le tournant pandémique que nous traversons, n'a pas encore été interrogée par les humanités médicales. En questionnant le vaste spectre de la logique et des représentations de l'immunité pour en discuter le sens et la portée philosophique, on sera amené à se demander si l'infléchissement par la littérature des schèmes de l'immunité ne nous aide pas à mieux penser cette notion. À travers l'étude de nombreux grands textes de la fin du XXe siècle et du début du XXIe siècle (réunissant les œuvres de Svetlana Alexievitch, d’Antoine Volodine et de Christa Wolf dans le corpus principal et des productions plus récentes dans le corpus secondaire), nous proposerons avant tout de voir comment l'immunité est représentée par la littérature. Dans quelle mesure les modèles et protocoles proposés par la médecine et l'immunologie font-ils l'objet de reprises dans les récits, placés sous le signe de l’infléchissement représentationnel et épistémique ? Au niveau de la seule « pensée », l’immunité souhaitable pour un monde juste n'est-elle pas une immunité dont l'atteinte est difficile, et qui ne s'obtient pas sans la prise en compte de la nécessité de la communauté ? En prenant appui sur de nombreux courants critiques récents, parmi lesquels se trouvent les études en humanités médicales et les travaux sur le Care, nous verrons enfin quelle vision de la communauté ressort de la mise à l’épreuve de la littérature par l’immunité.

PUBLICATIONS

Compte-rendus sur ouvrages littéraires et éléments de questionnements (créatifs et réflexifs) sur la traduction :

  • Co-création du projet/dossier « Bathos-Care » dans le cadre du séminaire de Master «Traduction et violence» de Tiphaine Samoyault au printemps 2020, et publié dans En attendant Nadeau en décembre 2020 (Mise en relation des participants du Collectif « Prenez soin des traductions » ; Rédaction en tant que coauteur avec Pierre Stapf de l'article « Prenez soin de vous » en allemand).
  • Compte-rendu du roman Les filles de Monroe d’Antoine Volodine : « L’espace noir », Disponible en ligne Disponible en ligne.
  • Compte-rendu de l’ouvrage scientifique L'immunité, la vie, Pour une autre immunologie de Marc Daëron, « La vie avec les autres », Disponible en ligne.
  • (A paraître)  Billet co-écrit avec la médecin et doctorante à l’UPEC Marie-Olivia Chandesris « Le relation de soins, une relation de confiance qui se nourrit du soupçon », (parution à l’automne 2022 dans les Carnets du soupçons (Carnets de l’EHESS).

OUVERTURE INTERNATIONALE

  • Participation à un atelier de recherche en Suisse (Fribourg) les 5 et 6 mai 2022.
  • Participation (en tant qu’aidant à la prise de l’enregistrement sonore) lors du Colloque international de Cerisy « Édouard Glissant, la Relation mondiale », du 2 au 11 août 2022.
  •  (À venir) Participation à un colloque en juin 2022 : « Pandemic Protagonists. Viral (Re)Actions in Pandemic and Corona Fictions” (Graz, Autriche).

COMMUNICATIONS

  • Participation à l’Atelier de recherche de Fribourg (Suisse), Pouvoirs de la contagion. Contamination entre arts et sciences, 5 et 6 mai 2022, communication intitulée “Contagion et rejet des figures marginales de la communauté”.
  • Participation au colloque Littérature ← écritures → Soin Soignés/soignants : quelles pratiques du récit ? 11- 12 – 13 mai 2022 Colloque international indisciplinaire, CY Cergy Paris Université, UMR Héritages : Patrimoine/s, Culture/s, Création/s , communication intitulée : L’immunité du corps et du soi à l’épreuve de la relation soignant-patient dans Leibhaftig de Christa Wolf  (2002) devant faire (prochainement) l’objet d’une publication.