Denis Bernard

Denis Bernard

Membre associé.e

Denis Bernard a soutenu en 2016 une thèse en Histoire et théorie de l'Art à l’EHESS: Quand la lumière devient image. Archéologie critique du sténopé, Histoire, théorie, expérience, sous la direction de Giovanni Careri. 

 

Coordonnées professionnelles 

d.bernard.aa@gmail.com

Photographe, agrégé en Arts appliqués, enseigne depuis 2009 en Design graphique, en recherche et Histoire des Arts, des Sciences et Techniques au Lycée des Arènes à Toulouse (DSAA). Il a enseigné la pratique photographique conventionnelle et expérimentale de 1996 à 2009 à l’ESAIG Estienne.

Il a suivi une formation de graveur à l’ENSBA Paris et de photographe à L’École Louis Lumière.

Ses axes de recherches concernent actuellement les origines et l’histoire de l’optique photographique ; la mise en place des regards techniques en photographie à la fin du XIXe siècle ; les points de vues multiples et les images-composites ; la lecture et la relation de la structure des images optiques avec la structure interne des chambres où des images se logent.

 

Publications et recherches 


1993 - avec André Gunthert chez Jacqueline Chambon L’Instant rêvé, Albert Londe (préface de Louis Marin).

1999 - «La lumière pesée, Albert Londe et la photographie de l’éclair magnésique», Études photographiques, n°6, mai, p. 53-66, en ligne.

2005 - «L’image des rayons X et la photographie», Études photographiques, n°17, novembre, p. 87-111, en ligne

2009 - Présentation dans le séminaire d’André Gunthert d’une étude sur la pratique critique du développement à la fin du XIXe siècle: "la boîte noire du développement automatique"

2011 Écarts, éclairs et corps, Nouvelle étreinte photographique, éd. Autres & Pareils, éd. Fage, sur ses recherches photographiques engagées depuis 1982 : autres et pareils . En 2014, Pierre Parlant publie une étude sur quelques séries d’images : Exposer l’inobservable, éd. Autres & Pareils.