Type d'événement, date(s) et adresse(s)Colloque

Musée du Quai Branly - Jacques Chirac (salle de cinéma) - 37 Quai Branly 75007 Paris (le 25 janvier), EHESS (amphi F. Furet) - 105 boulevard Raspail 75006 Paris (le 26 janvier)

Faire héritage

Lien(s) associé(s)CRAL
Fichier attachéTaille
Programme 1.45 Mo
Affiche1.46 Mo

Les recherches archéologiques délivrent de nombreuses preuves du rôle important des comportements esthétiques et des activités expressives dans la formation de l'évolution culturelle humaine, au moins depuis les premiers millénaires du Paléolithique supérieur. Une riche littérature ethnographique décrit comment ces activités sont impliquées de façon interculturelle dans des contextes magiques, religieux et politiques, donc dans des contextes où les représentations et connaissances sociales  sont incarnées dans les corps et affectent toutes les composantes de la communauté. On peut raisonnablement supposer que la cognition esthétique contribue de manière puissante à l'émergence et à la transmission d'idées, de pratiques et de normes collectives à travers leur objectivation dans les formes et figures que se donne l'expression culturelle : artéfacts, représentations figuratives et symboliques, pratiques performatives….Alors que, dans de multiples contextes, l'activation esthétique des artefacts, des images ou des performances soutient et renforce l'efficacité du processus de transmission culturelle, l'anthropologie n’a que très peu étudié les dynamiques cognitives et affectives par lesquelles les expériences esthétiques façonnent la constitution et la reconstitution du patrimoine culturel. L’analyse de l'interaction entre l'esthétique conçue comme style spécifique d'expérience cognitive historiquement instanciée et les comportements créatifs et expressifs est d'autant plus nécessaire qu'elle nous aidera à mieux comprendre deux aspects fondamentaux des cultures humaines: la manière dont la diversité culturelle est engendrée et la façon dont la continuité sociale est assurée.L'objectif du colloque « Faire héritage: esthétique, création et transmission culturelle »  est d'aborder ces problèmes en posant dans un cadre interdisciplinaire la question clé relative à la façon dont les comportements esthétiques et expressifs sont mobilisés dans le cadre de l'interaction sociale et comment ils transforment et communiquent de manière créative les connaissances socialement partagées.Le colloque rassemblera des spécialistes de disciplines et d’aires culturelles très diverses et se déroulera sur deux jours et en deux endroits : la première journée, consacrée aux liens entre esthétique et transmission culturelle, se tiendra au musée du quai Branly - Jacques Chirac ; la seconde journée, consacrée à la question de la valeur esthétique du patrimoine, se tiendra à l’amphithéâtre de l’EHESS.

Partager ce contenu