Type d'événement, date(s) et adresse(s)Séance spéciale de séminaire

Atelier des doctorant·e·s du CRAL. L’approche sociologique des pratiques artistiques : débats contemporains

Atelier des doctorant·e·s du CRAL. L’approche sociologique des pratiques artistiques : débats contemporains

L'atelier aura lieu une fois par mois, chaque dernier mardi du mois de 17h-19h. Il est organisé par Özge Derman (EHESS - CRAL), Eda Öztürk (Université de Paris), Vincent Timsit (EHESS - CRAL), Gabriel Matteï (EHESS - CRAL), Cecilia Gomes Pires (EHESS - CRAL) et Emiliano Cavaliere (EHESS - CRAL). 

Il aura lieu en hybride (principalement en visio mais avec quelques places disponibles en présentiel). Pour toute information (nombre de place, lien zoom), merci de contacter : ozgezderman@gmail.com  et eda.ozturk88@gmail.com.

1ère séance - 26 octobre 2021

Ouvrages à discuter lors de la première séance

  • Vera L. Zolberg, “A cultural sociology of the arts,” Current Sociology Review 63(6), 2015. (p.896-915) - presenté par Özge Derman
  • Zygmunt Bauman, Culture in a Liquid Modern World, Polity, 2011. (p.1-17. “Some notes on the historical peregrinations of the concept of ‘Culture’”) presenté par Pablo Silveira Da Fontoura
  • Jean Baechler, "Mais Qu’est-ce que la Sociologie?” Revue du Mauss 2004/2. (p.147-153) presenté par Eda Öztürk

Présentation

Atelier des doctorant·e·s du CRAL : L’approche sociologique des pratiques artistiques : débats contemporains

Pierre Bourdieu affirmait qu’il existe une relation conflictuelle, conceptuellement et méthodologiquement, entre la sociologie et l’art, en disant que « La sociologie et l’art ne font pas bon ménage ». Compte-tenu de l’évolution récente de la discipline, peut-on encore parler d’une telle « tension » ? En partant de cette question, nous étudierons dans le cadre de cet atelier les différentes façons dont les sociologues formulent leurs questionnements sur l’art afin de bien distinguer leurs perspectives de celles d'autres chercheurs en sciences humaines et sociales. Nous avons notamment pour objectif de comprendre ce qui différencie les approches internes, ou micro-sociologiques – qui placent l’artiste et son œuvre à leur centre – des approches externes, ou macro-sociologiques – qui considèrent l’art comme un champ de production sociale et culturelle. Il s’agira, autrement dit, d’aborder la question de la dimension holistique des phénomènes artistiques sans leur retirer leur dimension d’activité individuelle et collective.

Le but de l’atelier est de créer un espace d’échange et de discussion à travers des lectures fondamentales en sociologie de l’art et ultérieurement, autour de présentations de doctorant·e·s et de chercheur·euses qui ont une approche sociologique des pratiques artistiques, quel que soit leur domaine : arts plastiques, arts du spectacle (théâtre, performance, danse, musique etc.), art de masse (cinéma, télévision, etc.), littérature, mais aussi architecture, urbanisme ou mode. La reconfiguration néolibérale dans le domaine de l'art, les processus de production, de distribution, de présentation et de médiation des arts, la question de la marchandisation des œuvres d'art, les organisations artistiques, les intermédiaires, les artistes, la digitalisation dans le domaine de l’art, les politiques publiques, la culture urbaine et finalement l’art comme opérateur de transformation sociale font partie des sujets à traiter dans cet atelier.

 

 

Partager ce contenu