Type d'événement, date(s) et adresse(s)Séminaire
Du à 12h15 au à 14h.

3ème séance du séminaire du CRAL : Séverine Sofio "Sans garantie d'éternité. Fluctuations de la réputation artistique et fabrique de l'histoire de l'art"

3ème séance du séminaire du CRAL : Séverine Sofio "Sans garantie d'éternité. Fluctuations de la réputation artistique et fabrique de l'histoire de l'art"

SÉMINAIRE DU CRAL - Année 2023 -2024, coordonné par Tiphaine Samoyault et Yolaine Escande. CRAL / EHESS, 12h15 à 14h - En mode hybride, présentiel au 54 Boulevard Raspail, Paris 6ème, salle B 2-18 (2e étage, bâtiment B) ou en visio conférence.

PROCHAINE SÉANCE

Mardi 13 février 2023 : Intervention de Séverine Sofio, sociologue, chargée de recherche au CNRS sur le thème "Sans garantie d'éternité. Fluctuations de la réputation artistique et fabrique de l'histoire de l'art"

Séverine Sofio est notamment l’autrice de Artistes femmes. la parenthèse enchantée,  XVIIIe-XIXe siècles. Prix Olga Fradiss (réédité en poche, Biblis, en 2023)

Les prochaines séances du séminaire se tiendront aux dates suivantes (même horaires, même salle) :

  • Mardi 19 mars 2024 : Présentation de l'ouvrage collectif Notre-Dame des valeurs. Une émotion patrimoniale, à paraitre début avril 2024 aux PUF, en présence de Nathalie Heinich, coordinatrice de l’ouvrage et des co-auteurs : Vincent Timsit, Pablo Fontoura, Tsolag Paloyan, Jacques de La Porte, Quentin Mazel.
  • Mardi 14 mai 2024 : Romain Pigeaud
  • Mardi 4 juin 2024 : intervention de Kristine Harris.

SÉANCES SUIVANTES

Mardi 19 mars 2024, mardi 14 mai 2024, mardi 4 juin 2024.

SÉANCES PASSÉES

SÉANCE 1 Mardi 7 novembre 2023 : Intervention de Pablo Fontoura, Le projet « Les secrets de Modigliani » (la science au service des tableaux).

La captation de la séance est consultable sur la chaîne vidéo du CRAL.

*********

SÉANCE 2 Mardi 16 janvier 2024 : Intervention de Sarah Collins, Bodies Decontextualised: Faust, Opera, and Performativity

CRAL / EHESS, 12h15 à 14h - En mode hybride, présentiel au 54 Boulevard Raspail, Paris 6ème, salle B 2-18 (2e étage, bâtiment B) ou en visio conférence.

Sarah Collins participe au programme Professeur invité de l'EHESS sur invitation d'Esteban Buch (EHESS - CRAL). 

Abstract :

It has long been claimed that opera can give expression to the uneasy relationship between the body and the voice. Operatic voices seem to exceed the capacity of the bodies that produce them in a way that conveys a sense of mechanisation or limited agency, inviting metaphorical comparisons to marionettes. Yet recent studies of gesture have suggested that bodies are not simply passively inscribed with meaning but that they also mediate the process of inscription. Investigating the implications of this claim for opera, this lecture discusses two recent essays by Judith Butler, in which she draws from Walter Benjamin's account of gesture in Brecht's epic theatre to argue for the performative power of incomplete or decontextualised bodily actions. It then traces this idea to a moment in epic theatre's own prehistory, focusing on Ferruccio Busoni's opera Doktor Faust. The lecture makes both a theoretical point and an historical claim: it highlights how bodies and words that are decontextualised can perform a critical function despite not enjoying the usual citational supports necessary for a speech act; and it argues that Busoni's Doktor Faust and his theory of opera were a part of the intellectual prehistory to Butler's conceptualisation of bodily performativity.

Partager ce contenu