Type d'actualité et date de publicationProjet

Les vibrations souterraines des villes implosées. Scènes sonores à Beyrouth et en Seine-Saint-Denis

Projet lauréat Cress 2022

Thématique(s)Comparatisme Ville
Les vibrations souterraines des villes implosées. Scènes sonores à Beyrouth et en Seine-Saint-Denis

Dans le « creux » de deux territoires – Beyrouth et la Seine-Saint-Denis –, dans ce qu’elles ont nommé « le souterrain » des villes, une artiste sonore et une historienne vont tenter de capter les multiples vibrations des paroles « muettes », que ce soit par le fracas, l’effroi, ou la relégation sociale due à l’enclavement des territoires. Souterrains, les sons se feront rhizomes, cartographies sensibles de ce qui fait lien envers et contre tout.

Rana Eid et Karine Le Bail enregistreront les sons et leurs réflexions au-dessus et en-dessous de Beyrouth, au-dessus et en dessous de villes du 93 – béances de l'explosion du port de Beyrouth, stridence continue des générateurs électriques d'une ville soumise à d'incessantes coupures de courant, et en regard, les sons des chantiers du Grand Paris Express avec les tunneliers du Grand Paris Express, gigantesques machines d’environ 10 mètres de large et 100 mètres de long creusant d’immenses galeries souterraines pour relier plusieurs communes de Seine-Saint-Denis et pensées ici comme allégories d’une « réparation » de la relégation sociale et comme outil de relocalisation de l’urbanité.

  • Karine Le Bail est historienne, chargée de recherche au CNRS et membre du Centre de Recherches sur les Arts et le Langage (CRAL) et responsable du réseau Son:S du CNRS. Ses travaux relèvent de l’histoire sociale des professions artistiques au XXe siècle et d'une anthropologie historique des dimensions sensibles du son et de l'écoute.
  • Rana Eid est sound designer et cinéaste libanaise. Depuis 2003, elle travaille en tant que monteuse son sur divers films libanais, collaborant avec de nombreux cinéastes libanais de renom, et en 2006 elle fonde DB STUDIOS pour la post-production audio avec le compositeur Nadim Mishlawi. Elle a réalisé le documentaire Panoptic.