Membres |

Membres statutaires

Nathalie Heinich

Directeur de recherche CNRS

Coordonnées professionnelles

heinich(at)ehess.fr

Née à Marseille en 1955, Nathalie Heinich est sociologue, directeur de recherche au CNRS, membre du CRAL (Centre de recherches sur les arts et le langage : École des Hautes Études en Sciences Sociales, Paris), et membre associée au LAHIC (Laboratoire d’anthropologie et d’histoire sur l’institution de la culture : CNRS, Ministère de la Culture, EHESS).


    Titulaire d'un doctorat de l'EHESS consacré à l'his¬toire sociale de la notion d'artiste (1981), et d'une habilita¬tion à diriger des recherches (1994), elle s'est spécialisée dans la sociologie des professions artistiques et des pratiques culturel¬les (identité d'artiste, statut d'auteur, publics de musées, perception esthétique...), tout en développant une réflexion sur les crises d'identité (témoignages de déportation, accession à la notoriété, construc¬tion fiction¬nelle des modèles identitai¬res...), sur l’épistémologie des sciences sociales (Elias, Bourdieu, la sociologie de l’art…), et sur la sociologie des valeurs.


    Outre de nombreux articles dans des revues scientifiques ou culturelles, elle a publié une trentaine d’ouvrages portant sur le statut d'artiste et la notion d'auteur, l'art contempo¬rain, la question de l'identité, le rapport aux valeurs, ainsi que l'histoire de la sociologie. Douze d’entre eux ont été traduits, en quinze langues : italien (5), espagnol (4), portugais (4), japonais (4), coréen (3), chinois (3), allemand (2), polonais (2), turc (2), anglais (1), néerlandais (1), russe (1), croate (1), arabe (1).
Elle a reçu le prix Montyon 2015 de l'Académie française pour son ouvrage Le Paradigme de l’art contemporain. Structures d’une révolution artistique.


    Co-fondatrice de la revue Sociologie de l’art, et ex-vice-présidente du Comité de recherches en Sociologie de l'Art de l'Association Internationale des Sociologues de Langue Française (AISLF), elle est membre du comité éditorial des revues Sociologie de l’art et Music and Arts in Action. Elle a obtenu la chaire de sociologie de l’art de la Fondation Boekman, université d’Amsterdam (Pays-Bas), et la chaire Jacques Leclercq de l’université de Louvain-la-neuve (Belgique). Elle a également été membre du jury de l’agrégation de sciences économiques et sociales. Elle a participé (y compris en tant que conférencière invitée) à de nombreux colloques en Europe, aux Etats-Unis, en Asie, et a donné des conférences dans le monde entier.
 

 

_____

 

Nathalie HEINICH, born in 1955, is research director in sociology at the CNRS / EHESS (Centre National de la Recherche Scientifique / Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales, Paris). Her research focuses on: 1) the sociology of art and culture (artistic professions, aesthetic perception, conflicts about contemporary art…); 2) the socio-anthropology of identity crisis (women’s status in fiction, survivors’ testimonies, fame…); 3) the epistemology of social sciences (Elias, Bourdieu, the sociology of art…); 4) the sociology of values.


    She was vice-president of the Research Comity in Sociology of Art, Association Internationale des Sociologues de Langue Française (AISLF), and co-founder of the journal Sociologie de l’art. She is a member of the editorial comity of Sociologie de l’art and Music and Arts in Action, a referee for a number of other journals, and a consulting expert for various international institutions. She has been invited professor in several universities inside and outside Europe, and she was offered the Boekman chair of sociology at the University of Amsterdam (Netherlands) and the Jacques Leclercq chair of sociology at the University of Louvain-la-Neuve (Belgium). She was invited in a number of international conferences (including as a keynote speaker) and gave many lectures as well in France and Europe as in the USA, Canada, Japan or Middle East.


    Among the 30 books she has already published, 12 have been translated in 15 languages: italian (5), spanish (4), portuguese (4), japanese (4), corean (3), chinese (3), german (2), polish (2), turkish (2), deutsch (2), english (1), russian (1), greek (1), croate (1), arab (1).
    Her publications in English include one book (The Glory of Van Gogh. An Anthropo¬logy of Admiration, Princeton University Press, 1996) and a number of articles in academic journals (Cultural Sociology, Theory, Culture and Society, The British Journal of Aesthetics, The Nordic Journal of Aesthetics, Social Anthropology…) and collective books.
 

Publications dans HAL

éditer ma fiche
EHESS
CNRS

flux rss  Actualités

Politics and Critical Uses of Archive Images

Colloque - Mardi 25 octobre 2016 - 09:00

Since 1975, Yervant Gianikian and Angela Ricci Lucchi have developed a remarkable body of work, both in terms of the minute engagement with filmic, pictorial, and videographic matter, and with regards to the plurality of the historical issues covered (war, fascism, colonialism). Following the 2015 retrospective of their films and installations at the Centre Pompidou, this conference aims to form a discussion about the political and critical uses of archive images, while showing to what extent their practice defies the categories and analytical devices of the social sciences.

Lire la suite

« Peuples en larmes, peuple en armes », (re)voir le séminaire en vidéo

Échos de la recherche -

Un repas de viande avariée. Contestation des matelots. L’assassinat de leur leader Vakoulintchouk. Des femmes pleurent autour du cadavre. Les poings se lèvent et le peuple entier se soulève pour se révolter. En prenant comme exemple le Cuirassé Potemkine d’Eisenstein, Georges Didi-Huberman analyse la puissance politique du sanglot et de l’image.

Lire la suite

Politiques et usages critiques des images d’archives

Colloque - Mardi 25 octobre 2016 - 09:00

Depuis 1975, Yervant Gianikian et Angela Ricci Lucchi ont élaboré une oeuvre remarquable, à la fois pour le travail minutieux de la matière filmique, picturale et vidéographique, et pour la pluralité des sujets historiques traités (guerre, fascisme, colonialisme). Après la rétrospective de leurs films et installations en 2015 au Centre Pompidou, ce colloque veut former une discussion sur l’usage politique et critique des images d’archives, tout en montrant combien les gestes artistiques défient les catégories et les échelles d’analyse des sciences sociales. 

Lire la suite

Plus d'actualités

CRAL
96, bd Raspail - 75006 Paris
Tél. : +33 (0)1 53 63 56 23
Fax : +33 (0)1 53 63 56 21
cral@ehess.fr