Docteurs

Sara Iglesias

sara.iglesias@ehess.fr

 

Sujet et directeur de thèse  

« Science, musique, politique. La musicologie française face à Vichy (1940-1944) », sous la direction de Esteban Buch et Hermann Danuser - soutenue le 30/11/2011

 

Cette histoire politique de la musicologie française des années 1940 à 1944 dresse le portrait des répercussions du contexte de l’Occupation et du régime de Vichy sur la discipline. Les archives permettent d’une part de reconstituer l’état et l’évolution de la discipline, les activités et engagements des musicologues et de leurs institutions, leur statut social, les transformations du champ scientifique, les liens avec les musicologues allemands et les responsables politiques allemands et français, etc. D’autre part, le discours musicologique est analysé selon des critères d’ordre politique et idéologique, mettant en question l’hypothèse alors dominante de l’autonomie de la musique et de la science. Les publications des musicologues, placées dans un horizon plus large du discours contemporain sur la musique, sont passées au crible et confrontés au matériau d’archives dans le but de pointer le rôle politique que les auteurs attribuent alors à la musique et à la musicologie, d’interroger le potentiel de l’« engagement en musicologie », et d’examiner en détail les interpénétrations entre politique, musique, idéologie et science musicologique.

Cursus universitaire

  • Depuis 2005 : Doctorat de musicologie en cotutelle entre l’EHESS (dir. Esteban Buch) et la Humboldt-Universität Berlin (dir. Hermann Danuser) ; allocataire de recherches.

  • 2004/2005 : Diplôme d’Études Approfondies (DEA) à l’EHESS sur « La Musicologie en France 1940-1944. L’exemple de la Société française de musicologie ».

  • 2002-2004 : Licence et Maîtrise de Musicologie à l’Université Sorbonne Paris IV ; mémoire de maîtrise : « Machinations de Georges Aperghis et la mise en scène des rapports homme-machine ».

  • 2000-2002 : Zwischenprüfung de Musicologie, Histoire de l’Art et Lettres espagnoles à l’Université de Heidelberg, Allemagne.

 

Activités collectives

Membre du Centre interdisciplinaire d’études et de recherches sur l’Allemagne (CIERA)

 

  • 2006/2007 : Chercheuse associée au Département de la musique, Bibliothèque nationale de France

  • 2006/2007 : Organisation et coordination du colloque « Le son des rouages. Représentations des rapports homme-machine dans la musique du 20e siècle » (avec Igor Contreras), EHESS-CRAL, 18-19 mai 2007 ; intervention « Corps humains, corps machiniques. Machinations de Georges Aperghis »

  • 2005/2006 : Organisation et coordination du colloque CRAL « Musique et pouvoir. De l’institution à la passion » (avec Malika Combes et Maud Lambiet), EHESS-CRAL, 26-27 mai 2006 ; intervention « Les musicologues français face à Vichy. Le cas Paul-Marie Masson »

 

Publications

Contribution dans un ouvrage collectif
  • Le son des rouages. Représentations musicales des rapports homme-machine au 20e siècle (avec Igor Contreras éds.), Paris, Editions Delatour, à paraître en 2008.

 

Articles dans un périodique
  • « ‘Le devoir est partout’ – Reflets de la guerre dans la fondation de la Société française de musicologie en 1917 », in La Grande Guerre des musiciens, Stéphane Audouin-Rouzeau, Esteban Buch, Myriam Chimènes, Georgie Durosoir éds., Paris, Symétrie, sous presse.

  • « Corps humains, corps machiniques. Machinations de Georges Aperghis », in Le Son des rouages. Représentations musicales des rapports homme-machine au 20e siècle, Igor Contreras et Sara Iglesias (éds.), Paris, Delatour, à paraître.

  • « Musik des Volkes, Musik für das Volk. Identitätssuche und politisches Engagement im musikfolkloristischen Diskurs der Vichy-Zeit », zeitgeschichte, 34e année, fasc. 2, mars-avril 2007, p. 111-124.

  • « Les musicologues français face à Vichy. Le cas Paul-Marie Masson », 2006, publié en ligne : Revue http://musique.ehess.fr/document.php?id=169

  • « Une musicologie et son temps. Entretien avec Makis Solomos » (avec Hervé Bouley), 2006, publié en ligne : http://musique.ehess.fr/document.php?id=135

  • « Nouvelle Europe », texte de programme, chœur Accentus, dir. Laurence Equilbey, Opéra Bastille, 6 juin 2006.

  •  « De puces et de chiens – métaphores animales dans la chanson française du 16e siècle », 2003, publié en ligne : http://musique.ehess.fr/document.php?id=165

éditer ma fiche
EHESS
CNRS

flux rss  Actualités

Autour de Kein Licht à l'Opéra Comique

Rencontre - Vendredi 13 octobre 2017 - 17:00Kein Licht fait dialoguer à partir d'un texte d'Elfriede Jelinek des personnages perdus dans l’espace et le temps, suite à la catastrophe de Fukushima. Essayant de se reconstituer, ces personnages échangent et parlent de douleur, perte et de tragédie, (...)(...)

Lire la suite

Connaissance externalisée et épistémologie digitale

Colloque - Lundi 16 octobre 2017 - 10:30L'information, pour une part de plus en plus croissante, est distribuée. Mais est-ce de la connaissance? Si toute la masse des informations qui nous bombardent quotidiennement via internet et les réseaux sociaux (entre autres) était de la connaissance, au (...)(...)

Lire la suite

Ce que le concept fait à l'œuvre

Journée(s) d'étude - Samedi 07 octobre 2017 - 09:00Les termes « concept » et « conceptuel » ont pu être utilisés pour désigner diverses pratiques relatives au groupe restreint d’artistes évoluant à New York à la fin des années 1960. Mais la dimension conceptuelle de l’oeuvre est désormais à cons (...)(...)

Lire la suite

Plus d'actualités

CRAL
96, bd Raspail - 75006 Paris
Tél. : +33 (0)1 53 63 56 23
Fax : +33 (0)1 53 63 56 21
cral@ehess.fr

Page Facebook

Chaîne YouTube