Publications

Thésée et l’imaginaire athénien

Thésée et l’imaginaire athénien

Légende et culte en Grèce ancienne

Claude CALAME
2018,  520 p.
Prix : 23 euros
  Préface de Pierre VIDAL-NAQUET Le mythe, le rite, constituent deux objets privilégiés de l’anthropologie culturelle et sociale, deux concepts dont l’origine est censée remonter aux Anciens. Si, de fait, il n’en est rien, en revanche les Grecs se sont montrés de véritables maîtres dans la création et l’adaptation politique, d’une part, des récits héroïques que nous, modernes, identifions comme des mythes, d’autre part des pratiques cultuelles que nous dénommons rites. Mais, en régime polythéiste, ce qui importe ce sont les rapports pratiques et efficaces entre ces productions d’un même processus symbolique. Ce processus de création culturelle est animé par de grands poètes et par des cités puissantes : ses manifestations, dans leurs dimensions historique, politique et religieuse, constituent un domaine d’enquête foisonnant. Dès la fin du VIe siècle avant notre ère, à l’aube de l’âge supposé être celui de la démocratie et de la raison, ne voit-on pas les Athéniens s’approprier la figure du jeune Thésée pour en faire, sous les apparences du néo-initié, le modèle du futur citoyen ? Assorti d’autres « travaux », le célèbre épisode du combat du jeune héros contre le Minotaure est dès lors recentré sur Athènes. Présentées comme des gestes premiers, civilisateurs, les actions du jeune héros permettent non seulement de reformuler le sens des rituels offerts aux divinités tutélaires de la cité, mais elles légitiment aussi une politique d’expansion économique et maritime, soutenue par un désir de domination culturelle. Avec le remodelage de la légende de Thésée se dessine un nouvel espace fait de réalité historique et façonné par l’imaginaire, marqué par des actions héroïques fondatrices et habité par des gestes rituels qui entretiennent les relations cultuelles avec les dieux de la cité. À partir de textes et d’images, la saga de Thésée nous offre un terrain privilégié d’enquête à la fois sémio-narrative et anthropologique pour explorer un florissant travail de production symbolique, à visée pratique. 

Pour citer ce document

, «Thésée et l’imaginaire athénien», cral [En ligne], Publications, mis à jour le : 30/03/2018
, URL : http://cral.ehess.fr/index.php?2558.
EHESS
CNRS

flux rss  Actualités

Le Prix « André Malraux 2018 » décerné à Georges Roque

Prix et distinctions -Le Prix André Malraux 2018 a été décerné à Georges Roque, philosophe et historien d’art, pour son livre Quand la lumière devient couleur (Gallimard, 2018), dans la catégorie « essai sur l'art ». C’est la première année qu’est décerné ce prix littéraire qui récompense un rom (...)(...)

Lire la suite

Proust politique. De l’Europe du Goncourt 1919 à l’Europe de 2019

Colloque - Jeudi 09 mai 2019 - 09:00Le colloque international organisé par Anne Simon, Davide Vago et Marisa Verna, avec la collaboration de Ilaria Vidotto  intitulé "Proust politique. De l’Europe du Goncourt 1919 à l’Europe de 2019" aura lieu à Milan les 9 et 10 mai 2019. Cet événement est orga (...)(...)

Lire la suite

Le son et la musique au prisme des sound studies

Conférence - Jeudi 24 janvier 2019 - 14:00Du 24 au 26 janvier 2019, des chercheuses et des chercheurs venu-e-s d’horizons divers se réuniront à Paris pour le colloque international « Le son et la musique au prisme des sound studies ». A partir du foisonnement des recherches actuelles en musicolo (...)(...)

Lire la suite

Plus d'actualités

CRAL
96, bd Raspail - 75006 Paris
Tél. : +33 (0)1 53 63 56 23
Fax : +33 (0)1 53 63 56 21
cral@ehess.fr

Page Facebook

Chaîne YouTube