Membres associés

Andrei Minzetanu

Membre associé

Coordonnées professionnelles

Pensionnaire Fondation Thiers, chargé de recherche temporaire au CNRS.

Ancien élève de l'Ecole normale supérieure et docteur en littérature comparée (2013), Andrei Minzetanu a enseigné, en tant qu'allocataire-moniteur, à l'université Paris Ouest Nanterre La Défense. Il est, depuis septembre 2015, pensionnaire de la Fondation Thiers.

Ses recherches portent essentiellement sur la théorie et l'histoire de la lecture.

Livre :

  • Carnets de lecture. Généalogie d’une pratique littéraire, Saint-Denis, Presses Universitaires de Vincennes, coll. « Manuscrits modernes », 2016, 384 p.

Ce livre propose une généalogie du carnet de lecture. Il s’intéresse à la note-citation, la phrase recopiée fidèlement dans un carnet dédié à cet effet, sans être accompagnée d’aucun commentaire. Il considère le carnet de lecture comme objet théorique, comme geste et comme pratique, dans une histoire qui le rattache à la littérature de compilation et à l’art de l’extrait. L’analyse se fonde sur les Cahiers de Paul Valéry, les fiches de lecture de José Ortega y Gasset, le journal de lecture de Constantin Noica, les Cahiers d’Emil Cioran, le journal intime de Mihail Sebastian et le carnet d’Enrique Vila-Matas. Situé au croisement de la littérature comparée, de la génétique textuelle, de l’histoire de l’éducation, de la sociologie et de la culture et de la vie lettrée, ce livre s’attache à des traits singuliers de la passion de la littérature. 

Articles :

  • « La lecture comme événement », Littérature, nº 187, septembre 2017, p. 97-110.
  • « Daniel Ferrer et Andrei Minzetanu : dialogue à propos de Carnets de lecture. Généalogie d’une pratique littéraire  », Genesis, nº 43, novembre 2016, p. 217-224.
  •  « Le marché des idées », Critique, nº 821, octobre 2015, p. 775-786.
  • « Cioran, penseur organique », Littérature, nº 179, septembre 2015, p. 38-50.
  • « Traces scolaires », Critique, nº 803, avril 2014, p. 358-368.
  • « La naissance des idées littéraires », Critique, nº 778, mars 2012, p. 222-230.
  • « L’in-citation ou la citation qui donne à penser. L’autobiographie d’une idée dans les Cahiers de Cioran », Littérature, nº 165, mars 2012, p. 49-61.
  • « Pour une histoire du copier-coller littéraire », Critique, nº 785, octobre 2012, p. 842-853.
  • « La lecture citationnelle ou l’ars legendi comme ars excerpendi », Littérature, nº 168, décembre 2012, p. 31-42.

        Notes de lecture :

  • « Ergonomie du corps savant », Critique, nº 839, avril 2017, p. 364-367.
  • « Pour une théorie des phrases sans texte », Critique, nº 791, avril 2013, p. 376-378.
éditer ma fiche
EHESS
CNRS

flux rss  Actualités

Autour de Kein Licht à l'Opéra Comique

Rencontre - Vendredi 13 octobre 2017 - 17:00Kein Licht fait dialoguer à partir d'un texte d'Elfriede Jelinek des personnages perdus dans l’espace et le temps, suite à la catastrophe de Fukushima. Essayant de se reconstituer, ces personnages échangent et parlent de douleur, perte et de tragédie, (...)(...)

Lire la suite

Connaissance externalisée et épistémologie digitale

Colloque - Lundi 16 octobre 2017 - 10:30L'information, pour une part de plus en plus croissante, est distribuée. Mais est-ce de la connaissance? Si toute la masse des informations qui nous bombardent quotidiennement via internet et les réseaux sociaux (entre autres) était de la connaissance, au (...)(...)

Lire la suite

Ce que le concept fait à l'œuvre

Journée(s) d'étude - Samedi 07 octobre 2017 - 09:00Les termes « concept » et « conceptuel » ont pu être utilisés pour désigner diverses pratiques relatives au groupe restreint d’artistes évoluant à New York à la fin des années 1960. Mais la dimension conceptuelle de l’oeuvre est désormais à cons (...)(...)

Lire la suite

Plus d'actualités

CRAL
96, bd Raspail - 75006 Paris
Tél. : +33 (0)1 53 63 56 23
Fax : +33 (0)1 53 63 56 21
cral@ehess.fr

Page Facebook

Chaîne YouTube