Archives |

Rencontres scientifiques

"Le sensible à l’œuvre : savoirs du corps entre esthétique et neurosciences", 15 mai 2014

Colloque interdisciplinaire

Le sensible à l’œuvre :

savoirs du corps entre esthétique et neurosciences

Organisé par le CRAL/CEHTA/EHESS
sous le patronage du Département de Philosophie de l’Università degli Studi de Milan
avec le soutien de la Fondation Calouste Gulbenkian, Paris 

Auditorium de l’INHA, 2, rue Vivienne – 75002 Paris 

 

Les nombreuses recherches regroupées depuis vingt ans sous l’appellation de « neuroesthétique » représentent de manière emblématique, bien que controversée, une quête majeure de notre époque : celle de la compréhension du pouvoir cognitif du corps humain. 

La neuroesthétique a pu apparaître comme l’avant-garde d’un matérialisme renouvelé par les techniques d’imagerie cérébrale. Néanmoins, au-delà de son apport empirique, elle peut contribuer au développement d’un savoir théorique permettant de dépasser l’opposition entre l’expérience en première personne et les approches expérimentales concernant les processus de production artistique et de réception esthétique. 

Outre une interrogation critico-historique de la neuroesthétique, Le sensible à l’oeuvre se propose d’aborder le corps comme un « a priori matériel » exprimé par les arts, notamment performatifs. Il rappellera ainsi que l’esthétique ne peut jouer son rôle dans la philosophie qu’en soulignant le lien inhérent entre le vécu et le corps vivant. 

Les intervenants lors de cette journée seront Jean-Marie Schaeffer, Margaret Livingstone, Maria Alessandra Umiltà, Andrea Pinotti, Corinne Jola, Georges Didi-Huberman, Jean-Pierre Changeux, Josette Féral, Anne Simon.

 

Organisation : Chiara Cappelletto (Université de Milan ; membre associé au CRAL)

Fernando Vidal (ICREA-Barcelone)

Programme

I. La neuroesthétique : histoire et perspectives d’un nom de guerre


9.00 Esteban Buch – Directeur du CRAL Accueil et introduction

9.15 Jean-Marie Schaeffer (CRAL)A plea for aesthetic experience

10.00 Chiara Cappelletto (Université de Milan) répondant

10.15 Réponse de J.-M. Schaeffer

10.30 Pause – Salle Warburg

10.45 Margaret Livingstone (Harvard University)What art can tell us about the brain

11.30 Fernando Vidal (ICREA – Barcelone) répondant

11.45 Réponse de M. Livingstone

12.00 Discussion


II. Le corps en action : pour une interdisciplinarité des approches

Présidente de séance : Carole Maigné (Université Paris-Sorbonne – Centre Victor Basch)

14.00 Maria Alessandra Umiltà (Université de Parma)Action contributes to perception of visual artworks and movies

14.30 Andrea Pinotti (Université de Milan)Empathie et hésitation: l’image comme désamorçage neurologique

15.00 Discussion

15.15 Pause – Salle Warburg

15.30 Corinne Jola (Abertay University)Embodied neuroscience: Making sense of dance

16.00 Georges Didi-Huberman (CRAL)Minima lumina . Phénoménologie et la politique de la lumière

16.30 Discussion

III. Arts et neurosciences : défis et enjeux

16.45 Projection vidéo – Jackson Pollock, Pier Paolo Pasolini, Merce Cunningham, William Forsythe, Romeo Castellucci, Philippe Parreno

17.00 Table ronde avec la participation d’Anne Simon, Josette Féral et Jean-Pierre Changeux

18.30 Réception – Salle Warburg

EHESS
CNRS

flux rss  Actualités

Politics and Critical Uses of Archive Images

Colloque - Mardi 25 octobre 2016 - 09:00

Since 1975, Yervant Gianikian and Angela Ricci Lucchi have developed a remarkable body of work, both in terms of the minute engagement with filmic, pictorial, and videographic matter, and with regards to the plurality of the historical issues covered (war, fascism, colonialism). Following the 2015 retrospective of their films and installations at the Centre Pompidou, this conference aims to form a discussion about the political and critical uses of archive images, while showing to what extent their practice defies the categories and analytical devices of the social sciences.

Lire la suite

« Peuples en larmes, peuple en armes », (re)voir le séminaire en vidéo

Échos de la recherche -

Un repas de viande avariée. Contestation des matelots. L’assassinat de leur leader Vakoulintchouk. Des femmes pleurent autour du cadavre. Les poings se lèvent et le peuple entier se soulève pour se révolter. En prenant comme exemple le Cuirassé Potemkine d’Eisenstein, Georges Didi-Huberman analyse la puissance politique du sanglot et de l’image.

Lire la suite

Politiques et usages critiques des images d’archives

Colloque - Mardi 25 octobre 2016 - 09:00

Depuis 1975, Yervant Gianikian et Angela Ricci Lucchi ont élaboré une oeuvre remarquable, à la fois pour le travail minutieux de la matière filmique, picturale et vidéographique, et pour la pluralité des sujets historiques traités (guerre, fascisme, colonialisme). Après la rétrospective de leurs films et installations en 2015 au Centre Pompidou, ce colloque veut former une discussion sur l’usage politique et critique des images d’archives, tout en montrant combien les gestes artistiques défient les catégories et les échelles d’analyse des sciences sociales. 

Lire la suite

Plus d'actualités

CRAL
96, bd Raspail - 75006 Paris
Tél. : +33 (0)1 53 63 56 23
Fax : +33 (0)1 53 63 56 21
cral@ehess.fr