Rencontres scientifiques

"Le sensible à l’œuvre : savoirs du corps entre esthétique et neurosciences", 15 mai 2014

Colloque interdisciplinaire

Le sensible à l’œuvre :

savoirs du corps entre esthétique et neurosciences

Organisé par le CRAL/CEHTA/EHESS
sous le patronage du Département de Philosophie de l’Università degli Studi de Milan
avec le soutien de la Fondation Calouste Gulbenkian, Paris 

Auditorium de l’INHA, 2, rue Vivienne – 75002 Paris 

 

Les nombreuses recherches regroupées depuis vingt ans sous l’appellation de « neuroesthétique » représentent de manière emblématique, bien que controversée, une quête majeure de notre époque : celle de la compréhension du pouvoir cognitif du corps humain. 

La neuroesthétique a pu apparaître comme l’avant-garde d’un matérialisme renouvelé par les techniques d’imagerie cérébrale. Néanmoins, au-delà de son apport empirique, elle peut contribuer au développement d’un savoir théorique permettant de dépasser l’opposition entre l’expérience en première personne et les approches expérimentales concernant les processus de production artistique et de réception esthétique. 

Outre une interrogation critico-historique de la neuroesthétique, Le sensible à l’oeuvre se propose d’aborder le corps comme un « a priori matériel » exprimé par les arts, notamment performatifs. Il rappellera ainsi que l’esthétique ne peut jouer son rôle dans la philosophie qu’en soulignant le lien inhérent entre le vécu et le corps vivant. 

Les intervenants lors de cette journée seront Jean-Marie Schaeffer, Margaret Livingstone, Maria Alessandra Umiltà, Andrea Pinotti, Corinne Jola, Georges Didi-Huberman, Jean-Pierre Changeux, Josette Féral, Anne Simon.

 

Organisation : Chiara Cappelletto (Université de Milan ; membre associé au CRAL)

Fernando Vidal (ICREA-Barcelone)

Programme

I. La neuroesthétique : histoire et perspectives d’un nom de guerre


9.00 Esteban Buch – Directeur du CRAL Accueil et introduction

9.15 Jean-Marie Schaeffer (CRAL)A plea for aesthetic experience

10.00 Chiara Cappelletto (Université de Milan) répondant

10.15 Réponse de J.-M. Schaeffer

10.30 Pause – Salle Warburg

10.45 Margaret Livingstone (Harvard University)What art can tell us about the brain

11.30 Fernando Vidal (ICREA – Barcelone) répondant

11.45 Réponse de M. Livingstone

12.00 Discussion


II. Le corps en action : pour une interdisciplinarité des approches

Présidente de séance : Carole Maigné (Université Paris-Sorbonne – Centre Victor Basch)

14.00 Maria Alessandra Umiltà (Université de Parma)Action contributes to perception of visual artworks and movies

14.30 Andrea Pinotti (Université de Milan)Empathie et hésitation: l’image comme désamorçage neurologique

15.00 Discussion

15.15 Pause – Salle Warburg

15.30 Corinne Jola (Abertay University)Embodied neuroscience: Making sense of dance

16.00 Georges Didi-Huberman (CRAL)Minima lumina . Phénoménologie et la politique de la lumière

16.30 Discussion

III. Arts et neurosciences : défis et enjeux

16.45 Projection vidéo – Jackson Pollock, Pier Paolo Pasolini, Merce Cunningham, William Forsythe, Romeo Castellucci, Philippe Parreno

17.00 Table ronde avec la participation d’Anne Simon, Josette Féral et Jean-Pierre Changeux

18.30 Réception – Salle Warburg

EHESS
CNRS

flux rss  Actualités

Autour de Kein Licht à l'Opéra Comique

Rencontre - Vendredi 13 octobre 2017 - 17:00Kein Licht fait dialoguer à partir d'un texte d'Elfriede Jelinek des personnages perdus dans l’espace et le temps, suite à la catastrophe de Fukushima. Essayant de se reconstituer, ces personnages échangent et parlent de douleur, perte et de tragédie, (...)(...)

Lire la suite

Connaissance externalisée et épistémologie digitale

Colloque - Lundi 16 octobre 2017 - 10:30L'information, pour une part de plus en plus croissante, est distribuée. Mais est-ce de la connaissance? Si toute la masse des informations qui nous bombardent quotidiennement via internet et les réseaux sociaux (entre autres) était de la connaissance, au (...)(...)

Lire la suite

Ce que le concept fait à l'œuvre

Journée(s) d'étude - Samedi 07 octobre 2017 - 09:00Les termes « concept » et « conceptuel » ont pu être utilisés pour désigner diverses pratiques relatives au groupe restreint d’artistes évoluant à New York à la fin des années 1960. Mais la dimension conceptuelle de l’oeuvre est désormais à cons (...)(...)

Lire la suite

Plus d'actualités

CRAL
96, bd Raspail - 75006 Paris
Tél. : +33 (0)1 53 63 56 23
Fax : +33 (0)1 53 63 56 21
cral@ehess.fr

Page Facebook

Chaîne YouTube