Actualités

Colloque international "Breton après Breton" 1966-2016 : Philosophies du surréalisme

Organisé sous la responsabilité scientifique de Jacqueline Chénieux-Gendron (CRAL-CNRS) et de Pierre Caye (Centre Jean Pépin, CNRS-ENS)

Mercredi 26 avril 2017

auditorium de la galerie Colbert
Institut national d’histoire de l’art (INHA)
2 rue Vivienne, Paris 2e

Jeudi 27 avril 2017

petit auditorium
BnF | François-Mitterrand
Quai François Mauriac, Paris 13e

 

Comités scientifique et d’organisation :

Myriam Bloedé (centre Jean Pépin, CNRS-ENS),
Pierre Brullé (historien de l’art),
Jacqueline Carroy (CAK, CNRS-EHESS-MNHN),
Martine Colin-Picon (MESR),
Isabelle Diu (bibliothèque littéraire Jacques Doucet),
Stéphane Guégan (musée d’Orsay),
Marielle Macé (CRAL, CNRS-EHESS),
Françoise Nicol (Université de Nantes),
avec la collaboration d’Adeline Loeffel (CRAL-EHESS)

« Revenir à l’oeuvre même pour l’appréhender en termes d’idées, de travail de la pensée et du regard, telle est l’ambition de ce colloque qui réunit des spécialistes de notoriété internationale, reconnus dans des disciplines aussi variées que la philosophie, l’histoire – histoire de l’art, des sciences et de la culture –, la littérature ou la psychanalyse. Accompagné de la présentation de manuscrits surréalistes, le programme propose d’interroger la postérité d’André Breton en l’ouvrant à la confrontation et au dialogue. »

Les années 2016 et 2017 voient paraître les premières correspondances privées du poète André Breton (1896-1966) dont la devise « je cherche l’or du temps » a été gravée sur la pierre tombale. Or c’est précisément de temps et d’histoire que nous voudrions parler d’abord : de l’histoire du surréalisme telle qu’elle se dit, s’écrit, se raconte depuis la disparition de son protagoniste majeur. Ce temps écoulé a créé du sens, a interprété le vécu et ses traces d’une certaine façon, très convenue désormais. Notre premier mode d’approche doit donc être critique et viser une histoire plus structurée en termes d’idées.

Dans cette perspective, nous affichons une deuxième ligne directrice : la pensée d’André Breton doit être questionnée à frais nouveaux comme pensée, donc comme travail philosophique et non comme un espace littéraire relevant de philosophies répertoriées. Les deux notions surchargées de sens que sont l’écriture et le dessin « automatiques » d’une part, le « hasard objectif » de l’autre, doivent faire l’objet d’une lecture ouverte à plusieurs champs méthodologiques, plutôt que rabattues vers l’indifférencié, le magique ou le « faire croire ». Enfin, il faut lire les pages de Breton sur la peinture - pages composites qui le conduisent d’un regard d’amateur, sensible à la lecture des formes, à une philosophie de l’art prônant la figuration onirique et attentive à ses processus, dans lesquels la forme et la langue prennent toute leur place.

 

                                                                          Jacqueline Chénieux-Gendron

 

MERCREDI 26 AVRIL 2017
10h - 17h30

Breton après Breton : Philosophie du surréalisme : en écrire l’histoire

10h Ouverture officielle

André Breton, un poète pense

Introduction générale par Jacqueline Chénieux-Gendron, directrice de recherche émérite au CRAL (CNRS)

 

Surréalisme vs avant-garde

Président de séance Robert Kopp, professeur à l’université de Bâle

10h30 Pratique-théorie-philosophie dans l’avant-garde russe au début du XXe siècle, Jean-Claude Marcadé, directeur de recherche émérite au CNRS

11 h pause

11h15 Murilo Mendes et André Breton : image poétique et quête de l’inconnu,

Teodoro Rennó Assunção, professeur à la faculté de lettres de l’Université Fédérale du Minas Gerais, Belo Horizonte

11h45 Breton au Japon – une passivité créatrice,
Masanori Tsukamoto, professeur à l’Université de Tokyo

12h15-12h30 Débat

Histoire des mentalités, manières de penser

Présidente de séance Marielle Macé, directrice de recherche au CNRS, co-directrice du CRAL

14h Sur- de quoi ? Breton ou Bataille,
Pierre Caye, directeur de recherche au CNRS

14h30 De « la valise intérieure » à l’objet magique : le poèmeobjet d’André Breton,

Marie-Paule Berranger, professeur à l’université Sorbonne nouvelle-Paris 3

15 h pause

15h15 Écrire une nouvelle Science des rêves ? Les lectures onirologiques de Breton,
Jacqueline Carroy, directrice d’études à l’EHESS

15h 45 Breton, Alquié et la philosophie du surréalisme,
Martin Rueff, professeur à l’université de Genève

16h15 Manifestement,
Michel Deguy, poète et essayiste

16h45 - 17h Débat

 

 

 

JEUDI 27 AVRIL 2017
9h45 - 17h15

Breton après Breton : une poésie qui pense

9h45 Ouverture officielle
Breton, avec et contre
Président de séance Stéphane Guégan, historienet critique d’art, conservateur au musée d’Orsay

10h André Breton et Blaise Cendrars ou les rejets électifs
Claude Leroy, professeur émérite à l’université Paris Nanterre

10h30 Aragon et Breton : d’un discours infiniment adressé
Luc Vigier, maître de conférences à l’université de Poitiers

11 h pause

11h10 Manuscrits surréalistes à la BnF
Olivier Wagner, conservateur au service des manuscrits modernes et contemporains, BnF

11h30 Nadja d’André Breton : une écriture mise à l’épreuve
Christiane Lacôte-Destribats
, philosophe et psychanalyste, membre de l’association lacanienne internationale (A.L.I.)

12h Pensée du temps, écriture du sujet dans quelques pagesd’André Breton
Jacqueline Chénieux-Gendron
, directrice de recherche émérite au CRAL (CNRS)

12h30 Débat

En remontant le cours de la pensée d’André Breton sur l’art
Président de séance Pierre Caye, directeur de rechercheau CNRS, directeur du centre Jean Pépin

14h15 L’art à l’état sauvage
Mark Polizzotti
, directeur des Éditions, The MET, New York

14h45 « Le dialogue créole » entre André Breton et André Masson
Françoise Nicol
, maître de conférences HDR à l’universitéde Nantes

15h15 Charles Filiger. André Breton, à la recherche de l’art magique
André Cariou
, conservateur en chef du patrimoine

15 h 45 pause

16h La magie de l’art : l’origine contre l’histoire
Maria Stavrinaki
, maître de conférences HDR à l’université Paris I-Panthéon-Sorbonne

16h30 (Re)lire L’Art magique
Stéphane Guégan
, historien et critique d’art

Pour citer ce document

, «Colloque international "Breton après Breton" 1966-2016 : Philosophies du surréalisme», cral [En ligne], Actualités, mis à jour le : 31/03/2017
, URL : http://cral.ehess.fr/index.php?2286.
EHESS
CNRS

flux rss  Actualités

La musique et les sciences sociales : recherches émergentes

Journée(s) d'étude - Jeudi 04 mai 2017 - 09:30Pour la neuvième année consécutive, cette journée d’étude se propose de réunir des étudiants de master et de doctorat dont le travail de recherche se centre sur la musique pensée dans une perspective interdisciplinaire (musicologie, sciences sociales (...)(...)

Lire la suite

Narratologie et (méta)herméneutique

Séance spéciale de séminaire - Mardi 18 avril 2017 - 15:00Cette conférence sera donnée par Liesbeth Korthals Altes (Université de Groningue, Pays-Bas), dans le cadre du séminaire "Recherches contemporaines en narratologie : "Entre fictionnel, virtuel et documentaire : narratologies en confrontat (...)(...)

Lire la suite

« Breton après Breton » 1966-2016 : Philosophies du surréalisme

Colloque - Mercredi 26 avril 2017 - 10:00Ce colloque international est organisé sous la responsabilité scientifique de Jacqueline Chénieux-Gendron (CRAL-CNRS) et de Pierre Caye (Centre Jean Pépin, CNRS-ENS).« Revenir à l’oeuvre même pour l’appréhender en termes d’idées, de travail de la pensée e (...)(...)

Lire la suite

Plus d'actualités

CRAL
96, bd Raspail - 75006 Paris
Tél. : +33 (0)1 53 63 56 23
Fax : +33 (0)1 53 63 56 21
cral@ehess.fr